Dans ce live, nous avons parlé du sommeil des tous petits et des différents soucis que l’on peut rencontrer autour de ça.
On a également donné pas mal de conseils et astuces réunis de vos et nos expériences.
Dans cet article je vais vous faire un petit condensé de ce qui a été dit mais si vous voulez plus de détails et d’avis sur la question, je vous invite à aller écouter le live qui est bien plus complet et où vous pourrez également lire les différentes opinions et astuces des gens via le chat en direct et les commentaires 🙂

Clique ici pour voir la vidéo

Jusqu’à 3 mois, bébé apprend à différencier le jour de la nuit, il n’a donc pas de rythme circadien. Il dort souvent mais les cycles de sommeil sont courts. Durant cette période le bébé se réveille essentiellement car il a faim. C’est une phase durant laquelle bébé a besoin de beaucoup de câlins et de contact et c’est normal.

Vers 3 mois, la différenciation jour/nuit s’installe et souvent pour l’accompagner, les « pleurs du soir » apparaissent. Le bébé peut pleurer et sembler inconsolable sur la tranche horaire 18h/22h. C’est une phase de décharge émotionnelle parfaitement normale.

Entre 7 et 11 mois peut apparaître la fameuse « peur de l’abandon » ou « angoisse de la séparation ». Bébé à de nouveau peur des’endormir ou de se rendormir seul. Il a besoin d’être rassuré, câliné et réconforté. A nous parents de l’aider à apprendre à se rendormir seul (si on n’est pas ou plus dans l’optique de faire de cododo).

Après 18 mois peuvent apparaître de nouvelles peurs au moment du coucher (peur du noir, peur des monstres, peur d’être tout seul..) C’est pas mal de trouver des rituels rassurants et un rappel des parents quand ceux ci ne sont pas là (un doudou, une tétine, un lange..).

Quelques pistes

  • Il est bon de savoir fixer des limites et se tenir à des routines aux horaires et à l’ordre plus ou moins fixes
  • Pas trop de stimulation avant le dodo, pas trop de lumière ou de bruit pour dormir, avoir une veilleuse adaptée
  • Les bébés sont des éponges, attention au stress des parents ou aux tensions dans le couple
  • Les bercements ou les tétées pour apaiser mais remettre bébé dans son lit avant endormissement total
  • Apprendre à bébé à jouer seul par moments dans la journée pour qu’il accepte l’idée de se retrouver seul la nuit
  • Ne plus se comparer aux autres ou comparer son enfant à celui des autres, le stress sera transmis à notre bébé
  • Trouver un objet qui fait le lien avec les parents quand bébé se retrouve seul dans son lit
  • Ne jamais oublier l’importance de la sieste, un bébé trop fatigué dort encore plus mal la nuit
  • Pour les parents : si bébé va bien et dort bien, inutile de stresser et de continuer de ne dormir que sur une oreille 😉

Le mot de la fin

Courage, tous les parents souffrent un moment donné du manque de sommeil à cause des nuits de leurs enfants.. Alors n’oubliez JAMAIS que vous n’êtes pas seul(e)s et qu’un jour, votre bébé dormira toute la nuit et vous aussi. ♥

Ne demandez JAMAIS à un parent si son enfant fait ses nuits.

Ne vous vantez JAMAIS devant un autre parent de la qualité des nuits de vos enfants.
#Respect #Empathie #Compassion #Solidarité 😉

Si tu veux nous soutenir c’est par ici 🙂

Donne moi ton avis

réactions